Soutenez le PS

Adhérez au PS

Coup d’envoi de la campagne pour les élections présidentielles et législatives de 2012 au Liban

            Dans la lancée des primaires socialistes et suite à la désignation officielle de M. François Hollande comme candidat aux élections présidentielles de 2012, la section du Parti socialiste français au Liban, autour de sa secrétaire fraîchement élue, Mme Rita Maalouf, a organisé du 26 octobre au 6 novembre 2011 une série d’événements qui donnent le coup d’envoi de sa campagne pour les élections présidentielles et législatives à venir.

            Ces événements ont été marqué par la venue de MM. Jean-Daniel Chaoui, candidat dans la Xe circonscription des Français de l’étranger et dont Mme Rita Maalouf est la colistière, Richard Yung, Sénateur des français de l’étranger, et Pouria Amirshahi, Secrétaire national du Parti socialiste pour les droits de l’Homme et la francophonie. Ceux-ci ont à la fois rencontré les principaux acteurs diplomatique, économique, éducatif et culturel français au Liban, différents acteurs de la scène politique libanaise et fait connaissance avec les Français du Liban.

            Dans le détail, les rencontres organisées avec les acteurs français ont vu M. Jean-Daniel Chaoui se rendre dans plusieurs lycées de la mission laïque et notamment rencontrer le 28 octobre les proviseurs de trois d’entre eux : Le lycée Abdel Kader, le grand lycée franco-libanais et le lycée Verdun. Par la suite, le 31 octobre, nos trois invités ont rencontré Mme Elisabeth Longuenesse, directrice des études contemporaines à l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO), qui a souligné le rôle éminent que tient le centre de recherches dans la région. Le 1er novembre, la rencontre avec M. Denis Cassat, directeur de l’Agence Française de Développement (A.F.D.), a donné lieu à des échanges particulièrement fructueux autour des nombreux projets que celle-ci mène dans le pays, tout autant en matière de francophonie avec Mme Salwa Nacouzi de l’Agence Universitaire de la Francophonie (A.U.F.).

            Parallèlement, des rencontres avec les chefs des principaux partis politiques libanais eurent lieu notamment, affiliés au Hezbollah, avec le député M. Nawar el Sahili et  le responsable des affaires internationales du parti M.  Ammar al-Moussawi, avec des membres du Courant du Futur les députés Dr. Ahmad Fatfat, M. Nabil de Freige et Dr. Atef Majdalani, avec le chef du Parti Socialiste Progressiste M. Walid Joumblat, avec le chef du Courant Patriotique Libre (C.P.L.) le Général Michel Aoun, avec le chef des Forces Libanaises (F.L.) Dr. Samir Geagea, et avec des cadres du parti Amal M. Talal el Sahili et Dr. Nayef Atrissi.

            Aussi, plusieurs repas furent organisés : le 1er novembre, un déjeuner réunissant plusieurs personnalités dont M. Georges Corm, ancien ministre libanais, et M. Hadi Mahfouz, directeur du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (C.S.A.) libanais eut lieu. Sous le patronage de l’Ambassadeur de France au Liban, M. Denis Pietton, et parrainé par l’Association Démocratique des Français de l’Etranger (A.D.F.E.) – Français du Monde, un dîner de gala à l’hôtel Sofitel – Le Gabriel fut aussi préparé. Etaient présents les députés libanais Ahmad Fatfat et Fouad es-Saad, des anciens ministres Ziad Baroud et Youssef Salameh, ainsi qu’un grand nombre de Français du Liban. Pour compléter le tout, le 2 novembre, l’Ambassadeur Monsieur Denis Pietton recevait à déjeuner à la Résidence des Pins, MM. le Sénateur Richard Yung, Jean Daniel Chaoui et Pouria Amirshahi, en présence du chef politique libanais Samir Frangié et d’autres personnalités.

            Enfin,  à l’occasion du Salon du livre francophone de Beyrouth, une conférence fut donnée le 31 octobre par M. Pouria Amirshahi, ayant pour thème « la francophonie au delà de la langue, un nouvel espace de coopération ». Dans son intervention, M. Amirshahi a insisté sur la nécessité, pour la faire progresser, de faire de la langue française non plus celle de l’expansion ou du rayonnement d’une puissance, mais le patrimoine commun de plusieurs peuples  au sein d’un même espace de coopération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.